La charte d’animation des ateliers d’écriture de l’île des mots

La charte d’animation des ateliers d’écriture de l’île des mots

  • Offrir un accueil attentif à chaque participant.
  • Etre à l’écoute de leurs besoins et de leurs désirs en matière de lecture et d’écriture, de ce qu’ils sont, bien plus que de ce qu’ils savent.
  • Respecter le rythme de chacun.
  • Appuyer chaque séance sur l’expérience d’écriture et sur les connaissances littéraires de l’animatrice. Rien n’est théorique à L’île des mots. Tout part de la pratique : celle des auteurs confirmés du passé et du présent convoqués en tant qu’exemples, celle des lecteurs que les participants sont déjà, celles des acteurs de l’écriture qu’ils sont en train de devenir.
  • L’animatrice s’attache à assurer une vraie présence, à tous les moments de l’atelier, même lorsque chacun écrit en silence. Elle demeure vigilante à la progression des personnes engagées dans ce processus d’écriture et à l’atmosphère générale qui permet au groupe d’être un soutien et un moteur.
  • L’animatrice veille particulièrement à ce que les échanges à l’intérieur de l’atelier soient placés sous le signe du respect mutuel et soient exempts de tout jugement. Elle énonce dès la première séance le principe de la totale confidentialité de tout ce qui se dit et s’écrit sur L’île des mots.
  • Le professionnalisme est le garant de la qualité du cadre offert. Chaque séance fait l’objet d’un long travail de préparation fondé sur la bibliothèque personnelle de l’animatrice et sur le résultat des ateliers précédents.
  • Rien n’est figé dans ces ateliers. Tout est en construction permanente à partir de principes solides comme celui d’une interaction permanente entre lecture et écriture.

Aliette Armel