Calendrier 2017-2018

ATTENTION. NOUVEAU LIEU DES SEPTEMBRE 2017

RESTAURANT NEW AQIB, 47 rue Monsieur Le Prince, 75006

Horaire inchangé : 18h30

  • 27 septembre 2017 : Les éditions Banyan présentent…
    • Avec Eric Auzoux, traducteur et David Aimé, éditeur
    • Créées en janvier 2015, les éditions Banyan s’attachent à publier en français les plus grands romanciers de langues modernes comme le bengali, l’hindi, le malayalam ou le tamoul, ainsi que de la littérature sanskrite et les Lettres indiennes anglaises.
    • Présentation de deux ouvrages : Anantanarayanan, Le pélerinage d’argent, traduit de l’anglais par Eric Auzoux ; Gurcharan Das, La difficulté d’être bon. De l’art subtil du Dharma, essai, trad. de l’anglais par Viviane Tourtet.
  • 18 octobre 2017 : Lumière et savoir venus du Bangladesh
  • – A la lumière de ce que nous savons, trad. par Jacqueline Odin, roman du jeune écrivain Zia Haider Rahman, originaire du Bangladesh
    – Que savons-nous du Bangladesh ? À travers le témoignage de Nicolas Depoorter, secrétaire général de l’association Friendship France, présent au Café Lire L’Inde.

    • Zia Haider Rahman, A la lumière de ce que nous savons, trad. par Jacqueline Odin, éd. Christian Bourgois. Ce premier roman magistral possède « le magnétisme des oeuvres majeures » (Nathalie Crom, Télérama). Son auteur – comme son narrateur – est  originaire du Bangladesh. Il a fait ses études à Oxford et Yale avant de devenir banquier à Wall Street, puis avocat international pour la défense des droits de l’homme. A travers les retrouvailles de deux amis après 20 ans d’éloignement, son livre dessine « l’histoire des cinq dernières décennies, à l’échelle de la planète » et réfléchit en profondeur sur « la condition humaine contemporaine » en faisant appel à des références littéraires planétaires et à des connaissances  de tous ordres (mathématiques, géopolitiques, économiques, philosophiques… )
  • 29 novembre 2017 : Le cricket au XXI° siècle : outil d’ascenseur social à Bombay, sport national afghan à Kaboul
    • Aravind Adiga, La sélection, trad. de l’anglais par Annick Le Goyat, Buchet-Chastel, 2017
    • Timeri N. Murari, Le cricket club des Talibans, trad. de l’anglais par Josette Chicheportiche, Gallimard, Folio n°5930
  • 20 décembre 2017 : L’Inde à l’heure de la révolution écologique et du mouvement altermondialiste en présence de Clotilde Bato, de l’association SOL (alternatives agroécologiques et solidaires) qui travaille avec Vandana Shiva. 
    • Lionel Astruc, Traque verte, roman d’investigation, Les dernières heures d’un journaliste en Inde, post-face de Vandana Shiva, Actes Sud, 2017
    • Lionel Astruc, Vandana Shiva. Pour une désobéissance créatrice. L’épopée d’une icône mondiale de l’écologie, Actes Sud, coll. Domaine du possible, 2014
  • 10 janvier 2018 : « Inde des mille et une pages – Petite somme et bibliographie » co-dirigé par Ewa Tartakowsky et Viviane Tourtet, publié par Peter Lang.

 En présence de Viviane Tourtet, de Didier Sandman et d’Amina Taha Hussein Okada du musée Guimet.

  • 14 février 2018 : Meena Kandasamy, La Colère de Kurathi Amman, éditions Plon. En présence de la traductrice du roman, Carine Chichereau
  • Exceptionnellement, pas de Café Lire L’Inde en mars 2018
  • 11 avril 2018 : Le retour au roman d’Arundhati Roy
    • Arundhati Roy, Le ministère du bonheur suprême, trad. de l’anglais par Irène Margit, Gallimard.
  • 16 mai 2018 : Ombres et lumières au Pakistan 
    • Nadeem Aslam, Le sang et le pardon, (The golden legend), trad. de l’anglais par Claude et Jean Demanuelli, Seuil, janvier 2018.
    • Mohsin Hamid, Exit West, Grasset, trad. de l’anglais par Bernard Cohen, Grasset, janvier 2018.
  • 20 juin 2018 : Carte blanche aux éditions Zulma

En présence d’ Antonythasan Jesuthasan (écrivain et acteur de Dheepan),  de Dominique Vityalos (traductrice) et de Laure Leroy (directrice éditoriale des éditions Zulma.

Depuis leur « refondation » en 2006, les éditions Zulma (nées en 1991) ont ouvert leur catalogue à la littérature en langue étrangère et particulièrement à la littérature indienne. Elles ont remis à la disposition des lecteurs français des livres  de Tagore (trad. par France Bhattacharya), de Narayan ou de Basheer (trad. par Dominique Vityalos), elles ont fait découvrir des oeuvres d’Anjana Appachana (trad. par Alain Porte) et des  nouvelles de l’écrivaine tamoule Ambaï (trad. par Dominique Vityalos).

En avril 2018, elles ont publié le recueil de nouvelles de l’écrivain Sri lankais Antonythasan Jesuthasan, Friday et Friday, trad. du tamoul par Faustine Imbert-Vier, Elisabeth Sethupathy, et Farhaan Whab. Le talent de l’écrivain Antonythasan Jesuthasan peut ainsi être découvert en France où on le connait déjà comme l’acteur principal du film Dheepan de Jacques Audiard, palme d’or au Festival de Cannes 2015.