Calendrier 2018-2019

1 mercredi par mois, 18h30, RESTAURANT NEW AQIB, 47 rue Monsieur Le Prince, 75006

  • 26 septembre 2018

Ecrivaines indiennes de renom international

Anita Naïr, L’abécédaire des sentiments, trad. de l’anglais par Dominique Vitalyos, Albin Michel, juin 2018

Tahmima Anam, Les vaisseaux frères, trad. de l’anglais (Bangladesh) par Sophie Bastide-Fotz, Actes Sud, 2017

  • 17 octobre 2018

L’Inde et la mondialisation en présence de Bernard Turle, traducteur de Ghachar Ghochar, roman de Vivek Shanbhag (Buchet-Chastel) et de Delhi Capitale, essai de Rana Dasgupta (Buchet-Chastel). Ce roman et ce récit présente une approche à la fois différente et commune autour du thème de l’impact psychologique de la mondialisation sur la population indienne.

  • 5 décembre 2018

Présentation du livre de Salman Rushdie, La Maison Golden (Actes Sud) par son traducteur Gérard Meudal.

  • 9 janvier 2019

Oracles et chamans du Ladakh – Poésie et ethnologie

Présentation d’André Velter, Le Babil des dieux. Oracles et chamans du Ladakh, éditions le Passeur, 2018, EN PRESENCE DE L’AUTEUR, André Velter. 

  • 13 février 2019

L’Inde traditionnelle des temples et des palais

Deux romans historiques, écrits par une écrivaine indo-américaine (Anjali Mitter Duva) née en 1973 et qui a étudié la danse kathak et par un écrivain espagnol (Javier Moro), auteur de sagas inspirées par  l’histoire indienne et couronné par le prix Planeta.

Anjali Mitter Duva, Adhira, fille de la pluie, trad. de l’anglais par Johan-Frederik Hel-Guedj, éditions Taillandier. L’histoire d’une danseuse de kathak « devadasi »,  dans le Rajasthan de la seconde moitié du XVI° siècle.

Javier Moro, Une passion indienne, trad. de l’espagnol par Bernadette Andréota, Points/Seuil. L’histoire vraie d’une danseuse andalouse qui a été la cinquième épouse du maharajah de Kapurthala entre 1908 et 1925

  • 13 mars 2019

Mira Kamdar présente ses « 80 mots de l’Inde » et la trilogie de son ami Amitav Ghosh

Né d’un père indien et d’une mère américaine, Mira Kamdar a fait ses études en Californie (Berkeley) mais aussi en France (Université de la Sorbonne, École normale de la rue d’Ulm).  Paru en France (Actes Sud) en 2008, l’essai Planet India a été considéré comme une des analyses  les plus brillantes de l’ascension du géant économique indien.

Mira Kamdar  développe ses visions politiques et culturelles dans des essais et  des chroniques régulières dans des journaux internationaux. Elle a été membre du conseil éditorial du New York Times (2013 à 2017) chargée des affaires internationales.

Aujourd’hui se sont ces « 80 mots de l’Inde » publiés dans Courrier International de 2008 à 2014 qui sont rassemblés dans un volume par les éditions L’Asiathèque. Elle accepte volontiers de parler des oeuvres de ses amis de la diaspora indienne vivants aux Etats-Unis : le 5 décembre 2018, elle est venue au Café Lire L’Inde évoquer ses échanges avec Salman Rushdie à propos de La Maison Golden.

Le 13 mars 2019, elle présentera la trilogie romanesque de son voisin à Brooklyn, Amitav Ghosh : En accompagnement des romans qui composent cette fresque historique magistrale située au temps de la guerre de l’Opium, Amitav Ghosh a publié un dictionnaire recensant les mots de la langue particulière dans laquelle s’expriment ses personnages. Mira Kamdar croisera ce glossaire avec ses 80 mots de l’Inde.

Mira Kamdar, 80 mots de l’Inde, L’Asiathèque, 2018

 Amitav Ghosh, La Trilogie de l’Ibis : Un Océan de pavots, Un fleuve de fumée et Un déluge de feu (trad. Christiane Besse, éditions Robert Laffont, les trois romans sont parus en poche 10/18).

  • 10 avril 2019
  • 19 juin 2019